• Ce soir il pleut

     rain

     "Et si tu me demandes combien de fois t'as traversé mon esprit, je te répondrais une seule fois. Parce que t'y es venu, et t'en es jamais reparti."

    Ce soir, il pleut. Et mon cœur saigne. Il s'effrite, tombe en miettes. La pluie redouble, et l'eau s'accumule. Et moi, je suis dessous. Je touche ces millions de particules qui s'écrasent sur ma peau. L'eau dégouline le long de mon cou, elle descend dans mon dos et je frissonne. Ce soir, il pleut et j'ai froid. Terriblement froid. Tout me paraît si lointain, irréel. Tout s’intensifie, je sens les battements de mon cœur, irréguliers, mais présents. Je lève ma tête vers le ciel, les gouttes d'eau font couler mon mascara. Je veux être sous la pluie, elle cache toutes mes larmes qui coulent le long de mon visage, en silence. Je ne fais plus qu'une avec la pluie. Sous ce ciel voilé par les nuages, je pense à lui. Tout me fait penser à lui. Ce soir, il pleut et il me manque. Il a laissé un vide irremplaçable. Et un cœur en miettes. Mes yeux sont inondés de larmes salés, et elles coulent. Elle tracent leur route. Faisant de moi encore une de ses filles qui pleure pour un mec qui n'en a rien à foutre. Mon âme chemine, elle s'en va vers les étoiles. Loin, haut. Et moi, j'aimerai disparaître. Me transformer ou me consumer. Ce soir, il pleut et j'ai mal. Plus fort que d'habitude. Car je réalise enfin. Je l'aime et lui non. Il en a rien à foutre de moi. Je suis plus rien. Depuis longtemps. Et l'amour à un sens, ça fait mal. Très mal. J'aurai gravit des montagnes, affronté des tempêtes, j'aurai fait l'impossible, pour lui. Un être humain comme les autres. Mais, je ne veux plus rien faire, je veux cesser de l'aimer. Car à chaque fois que je le croise, à chaque fois que je le regarde, lui ne me vois pas. Je suis comme invisible. Je n'existe plus. Alors, tout ça ne rime plus à rien. J'ai honte, de pleurer pour quelqu'un qui s'en fiche. La pluie m'accompagne, elle redouble, et je me sens dans mon univers. Mon cœur bat faiblement, mon sourire est un vieux souvenir tout comme mon rire. Je ne veux plus de tout ça, je n'aime pas l'amour quand il est blessant. Beaucoup trop blessant. Alors, je m'assois à terre, et j'attends. Je ne sais pas quoi mais j'en ai marre. De tout et de rien en même temps.

    Ce soir, il pleut et je suis brisée.

    -Lou

    quote

    « Nulle part ailleursTelle une fleur »

  • Comments

    1
    Saturday 3rd June at 19:17

    Ce texte est magnifique. J'apprécie particulièrement la citation ( sauf qu'on écrit "t'en est" ) qui est très vraie, et le texte est très mené. 

    • Voir les réponses
    2
    Sunday 4th June at 10:42

    Je ne sais pas pourquoi, j'aime tout particulièrement tes textes plutôt tristes, je trouve que tu fait parler les émotions beaucoup mieux, que tu sais t'emporter là où il faut lorsque tu écris, et que ça rend tes textes assez véridiques. Bravo ^^

    • Voir les réponses
    3
    Monday 5th June at 21:48

    Ton texte est très émouvant ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: