• Et puis j'ai souri

    moon

    "Il faut sourire pour être belle."

    J'ai joué avec le feu, et j'ai perdu. Comme à chaque fois. 

    J'ai ouvert la porte -un peu trop vite- et j'ai dégringolé. Une chute vertigineuse. J'ai raté non pas quelques marches, mais tout l'escalier. J'ai atterri en bas, toute fracassée. En milles morceaux. J'étais devenue un puzzle.

    J'ai cru, encore une fois, que c'était possible, qu'il y avait un "après", qu'il y avait un "espoir".

    J'ai rassemblé mes morceaux, et je suis partie. Je n'ai pas voulut remonter ces marches. Cela aurait été trop d'efforts, et puis, je me suis punie. De ma naïveté. Alors, je n'ai pas voulut être heureuse.

    J'ai donc déguerpi, un peu trop honteuse de moi-même, sans demander mon reste. 

    En chemin, je crois que j'ai perdu quelques petits trucs, mais bon, j'ai passé outre. 

    J'errais, sans nulle part où aller. J'attendais. Le bus. Ou autre chose. Je sais pas, j'étais perdue.

    Marchant, jour et nuit, sans m'arrêter, j'ai finit par tomber sur toi. Petite étoile perdue. Comme moi. La différence, c'était que toi, tu brillais de milles feux et que tu m'as éblouie. La différence, c'était que toi, t'étais une étoile, une pépite tombée du ciel.

    Je t'ai suivi, discrètement, mais je crois que je n'étais pas si discrète que ça... Et ta lumière m'a guidé, à travers cet univers sombre. 

    Tu m'attirais, tu étais belle. Tu étais une bouée de sauvetage à travers ce désert sans fin. Tu étais mon ancre, à laquelle je me suis accrochée.

    Toi aussi tu marchais jour et nuit. Mais une nuit, plus douce que les autres, tu t'es arrêtée. Et moi, comme une cruche, car je ne sais faire que ça, je t'ai foncé dedans. C'est sûr que là, j'étais grillée. Tu t'es retournée, tu m'as regardé et tu m'as tendu ta main. Alors que l'on se connaissait pas. Mais tu semblais pas perdue, contrairement à moi! Tu n'as rien dit, mais ça m'a suffit.

    Je t'ai suivi, sans plus te lâcher et tu m'as remonté à la surface. 

    J'ai soufflé un bon coup et j'ai respiré. A la surface, tu brillais encore plus. Tu étais un sorte d'ange-gardien? Celle qui aide ceux qui sont tombés dans les abîmes? Je me suis posée beaucoup de questions, qu'est-ce que tu faisais, toi, dans un endroit pareil? Ce n'était pas ta place.

    Mais je n'ai rien dit. Tu avais respecté mon silence. Je respecterai le tien.

    Mais je sais que tu as ramassé les morceaux de moi-même que j'avais fait tombé, et pouf, comme un coup de baguette magique, tu as tout recollé. 

    Et mon cœur, mon cœur, il était guéri. Oui, grâce à toi.

    Tu représentes tout pour moi. Et je ne sais pas si je te mérite. 

    Mais s'il-te-plaît, ne me laisse pas. Et tu ne m'as pas laissé. Tu m'as rendu heureuse.

    Tu m'as fait re-vivre. Ou plutôt, tu m'as appris à vivre.

    Alors, aujourd'hui, j'ai décidé de me confier à toi. De te dire que la vie n'est qu'un concours de circonstances et qu'elle a notre destin en main. Que si je n'aurais pas ouvert la porte un peu trop vite, que si je ne me serais pas précipitée vers une relation passagère et sans but, que si je n'aurais pas décider de me punir moi-même, que si je ne t'aurais pas suivie ; alors, rien de tout ça ne serait arrivé, et je pense que je ne serais pas autant heureuse que je le suis aujourd'hui.

    Et toi aussi, tu t'es ouverte à moi. Et tu m'as confié que j'avais était ta lumière, que de derrière, tu me voyais. Quand je te suivais, j'éclairais tes pas.

    Alors, finalement, la vie ne décide peut-être pas de tout, ou peut-être que si. J'en sais trop rien. Mais ce que je sais, c'est que j'ai trouvé l'équilibre de ma vie. J'ai trouvé le sens de ma vie.

    Toi.

    Oui, toi. 

    Je t'ai regardé, tu m'as regardé. 

    Et puis j'ai souri.

    -Lou

    « Version 3.0Quand tout devient possible »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Février à 15:39

    Le texte est très bien écrit et très joli ! Bravo à toi ...♥<3

    2
    Lundi 13 Février à 14:56

    C'est splendide !

    Etc'est génial que tu aies la chance de connaître une relation pareille ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :