• La vie se résume-t-elle à cela?

    rain

    "Tomber amoureuse, c'est quand même tomber."

    La pluie tombe à torrent. S'engouffrant dans les fissures du toit. Les gouttes qui tombent une à une à terre et ce bruit régulier. Lassée de tout, je regrette ce triste spectacle. Je ne me lève pas, je ne bouge pas, pour réparer cette fuite. Je laisse faire. Parce que j'en ai marre. Intérieurement, je me révolte. Contre moi-même, contre tout. Et les mêmes questions tournent inlassablement dans ma tête. Rongée de l'intérieur, je regarde mon cœur. Je constate qu'il est en piteux état, mais cela n'est pas une surprise. Je repense à cette fissure dans le toit, les gouttes d'eau et le vent s'y engouffrant. Comme mon cœur, fissuré de partout, laissant passer la tristesse. Sans que je m'y attende, je laisse couler quelques larmes sur mes joues. Furtives mais réelles. La vie se résume-t-elle à cela? A souffrir, à encaisser, à être blesser. A pleurer. A être faible. Je ne veux pas être faible. Je ne veux pas pleurer pour une simple histoire d'amour. Je ne veux pas pleurer du tout. La vie se résume-t-elle à se poser des questions sans réponses, à être toujours révolter? Mais, j'ai envie de croire qu'il y a du bon, que la vie peut-être belle. J'ai envie de croire que je me remettrai. Qu'un jour, j'irai mieux. J'ai envie de croire en l'impossible. Et je le rendrai peut-être possible. Un jour. Peut-être. Ne plus regarder le passé. Et vivre le moment présent. J'ai envie de croire que nous, c'est encore possible. Que même si tu as laissé mon cœur en miettes, je te pardonnerai comme toujours, parce que je t'aime un peu trop. Et que tu reviendras m'annoncer qu'il n'y à que moi qui compte à tes yeux. Des illusions. Voilà ce que c'est. Parce que l'amour que je te porte me brûle petit à petit, me ronge, est toxique, corrosif pour moi. Parce que cet amour un peu trop débordant n'est pas réciproque. Parce que le pire sentiment qui existe est le manque. Oh que oui, tu me manques à un point... J'ai envie de t'avoir à côté de moi, de te serrer dans mes bras pour prouver que tu es bien réel. J'ai envie de t'avoir à côté de moi pour le restant de mes jours. Mais si tu ne reviens pas, je resterai seule jusqu'à la fin de mes jours. La vie se résume-t-elle à cela? La tristesse a pris place entière dans mon cœur avec la nostalgie des jours meilleurs. Des jours avec toi. Parce que malgré nos disputes, il n'y avait que des jours magiques avec toi. Et, aurais-je, un jour, le courage de te remettre ces quelques mots que je griffonne dans le noir? Ce brouillon qui ne doit ressembler à rien. Je ne pense pas. Et de toute façon, à quoi cela servirai? Pas à te faire revenir. Je suis certaine que tu me trouves pessimiste, tu ne me connais pas comme ça, n'est-ce pas? Mais, tout cela, c'est de ta faute. Oui, je te remets ce lourd fardeau de responsabilités. Parce que tu es partis, sans rien me dire, avec juste un mot où il y avait écrit à l'arrache trois petits mots qui me donne un peu d'espoir dans ce monde, qui me retienne encore ici. "Je t'aime". Je ne sais plus si j'y crois. Pourquoi serais-tu parti si tu m'aimais? Mais, je garde un peu d'espoir, malgré tout. Parce que j'ai envie de croire en l'impossible. La vie se résume-t-elle à cela, à croire en l'impossible? A croire en des rêves? Des rêves qui s'effacent au réveil? Alors oui, je t'aime à en crever les yeux. Oui, sans toi, je ne suis rien. Oui, je fais peine à voir. Et oui, je t'attendrais toujours. Car c'est toi qui fais battre mon cœur un peu plus vite, car c'est toi qui me fais rire un peu plus fort. Car c'est toi qui me fais sentir vivante.

    Alors oui, j'ai envie de croire en l'impossible et penser que la vie ne se résume pas qu'à cela. Parce que je pense sincèrement, j'ai espoir, que tu reviendras. Un jour...

    -Lou

    « Belle-île-en-merLà où j'aimerai aller »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Novembre 2016 à 21:12

    Eh ben ! Chapeau !

    Je n'ai pas écouté la musique mais j'adore ton texte. Après, il y a des fautes de grammaire, de conjugaison mais ça ne crève pas les yeux. Les "er" à la place des "é" ou "ée", les "à" à la place des "a" ou inversement sont les fautes que tu fais le plus souvent. Mais ce sont aussi les fautes les plus répandues en français ^^.

    Non, tu n'as rien perdu, et tu as ce quelque chose qui fait que c'est beau ce que tu écris. Tes phrases sonnent justes, aucune n'est superflue. Et contrairement à ce que tu dis, il a du sens. Je n'ai jamais vécu une situation semblable, mais beaucoup se reconnaîtront dans tes mots.

    Juste un petit conseil, évite les "cela" dans ce genre de texte, c'est hors-contexte, préfères les "ça", ça rendra plus poignant, plus véridique.

     

     

     

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :